Il faut se prêter aux autres et se donner à soi-même.
Montaigne, Essais
Traverse

L’averse, l’inverse ligne trace, aversion noir, blanc chair, courbe baldaquin. Chemin de traverse.

Le Pont des Tombeaux

Sous le Pont des Tombeaux coule la Scène
Et nos amours passés
Faut-il que le souvenir revienne
Le silence vient toujours après la haine

Vient le jour tonne la nuit
La trace s’efface je blêmis

La main sans ta main je contemple
Alors que sur
Le pont de Paris passe
Des flaneurs dont le spectacle m’agace

Vient le jour tonne la nuit
La trace s’efface je blêmis

Le souvenir s’en va comme cette eau d’onde
Le souvenir s’en va
Comme le tonnerre gronde
Et la pétrochimie m’innonde

Vient le jour tonne la nuit
La trace s’efface je blêmis

Passent les passions et passent les passés
Ni passé ce temps
Ni les souvenirs reviennent
Sous le Pont des Tombeaux coule la Scène

Vient le jour tonne la nuit
La trace s’efface je blêmis

- Librement inspiré de Guillaume Apollinaire, Le Pont Mirabeau